Bien Etre et Santé Globale - France

Facebook
Annuaire thérapeutes Belgique      Annuaire thérapeutes suisses


Zoom thérapies



L'auto-hypnose sur Synergies-Psy.com

L'hypnose ericksonienne: Qu'est ce que c'est ?

Bienvenue sur la page d'accueil de la thérapie Hypnose - Adresses des praticiens en Hypnose – Formations en Hypnose- Articles sur l' Hypnose


Hypnose


Nous la définirons comme un état modifié de conscience (EMC), quelque chose que tout le monde connaît déjà, comme lorsqu'on est passionné par un bon livre, fasciné par le feu dans la cheminée, ou simplement perdu dans ses pensées, (mais cela peut parfois être plus"profond" ).

Ericksonienne


Parce ce que issue du travail de Milton Erickson (1901/1980), qui passé une bonne partie de sa vie handicapé et a, de ce fait, développé un extraordinaire sens de l'observation. Il cherchait à provoquer chez ses interlocuteurs un état particulier que l'on appelle parfois transe et indiquait lui même qu'un léger état de "dissociation" suffisait pour avoir des résultats... Une de ses spécialités était de provoquer chez ses interlocuteurs un état "d'ennui" en racontant des histoires qui n'en finissaient pas ( mais qui avaient , bien sûr, un contenu thérapeutique) et amenaient au résultat voulu, sans que le patient y comprenne quelque chose...

Etat modifié de conscience (transe)


Différentes sensations peuvent être éprouvées en état de transe:
• des sensations corporelles diverses: chaleur, fourmillement, froid, lourdeur, légèreté,..
• se sentir à la fois ici et ailleurs.
• une grande facilité à retrouver ses souvenirs.
• la sensation "d'Etre", tout simplement.
• les perceptions de l'environnement extérieur n'ont plus d'importance.
• l'impression de connaître déjà cet état particulier.
• ressentir la présence d'immenses possibilités et ressources intérieures.
• ressentir un grand confort à demeurer dans cet état. ...
• et d'autres encore

Evidemment, le sujet pourra ressentir une ou plusieurs de ces sensations .

Contre les idées reçues...


• on ne dort pas en hypnose.
• on n'est pas forcément relaxé lorsqu'on est en transe.
• le sujet garde le contrôle de la séance.
• on n'a aucun besoin d'une transe profonde pour avoir des résultats.
• on ne peut pas obliger quelqu'un à faire quelque chose contre sa volonté.
• il n'y a pas de déplacement de symptôme avec l'hypnose ericksonienne.
• le pire qui puisse arriver: s'endormir ( très rare ) .

L'inconscient, selon Milton Erickson :

• Il est distinct et fonctionne différemment de notre conscient : Il comprend les mots de manière littérale, est beaucoup plus rapide, créatif, toujours actif, vit constamment au présent et de façon autonome par rapport au conscient;

Et aussi :

• le régulateur de nos fonctions biologiques
• un réservoir de connaissances et le siège de notre mémoire.
• une sorte de "guide intérieur" chargé de nous protéger en toutes circonstances.
• la possibilité d'un lien avec l'inconscient collectif (CG.Jung)

Comment se déroule une séance?


D'abord, le thérapeute va s'enquérir du problème en cherchant à comprendre les processus (et non les détails de la vie de la personne), pour ensuite aider le client à déterminer un objectif (positif, réalisable ) dont on vérifie " l'écologie", c'est à dire les conséquences pour la personne.

Ensuite, la séance d'hypnose proprement dite:

Induction (et il y a de nombreuses manières de provoquer une transe), approfondissement, application d'une ou de plusieurs techniques pour amener la personne vers son objectif, quelques suggestions pour une prochaine séance, et enfin, le "retour" avec parfois une conversation sur ce qui s'est passé, pour pouvoir en tenir compte lors d'une éventuelle prochaine séance (et oui, parfois une séance suffit, mais la plupart du temps, il faudra "dénouer le problème" en plusieurs séances).

Les techniques sont multiples, variées, utilisent d'abord le langage Ericksonien, tellement riche et génial, également les métaphores, des techniques de visualisation, des suggestions indirectes et laissent, de toutes façons, une large place à la créativité et à l'intuition...

Que peut-on traiter avec l'hypnose ericksonienne?

Les possibilités sont tellement vastes qu'elles sont presque illimitées:

Inhibitions, phobies, d épression, anxiété, peurs, stress et mal-être, insomnies, tics, timidité, migraine, douleurs diverses de nature chronique, motivation, préparation mentale des sportifs, problèmes sexuels, boulimie et anorexie, problèmes de peau, psoriasis, eczéma, prurit, zona, verrues, urticaire, allergies ponctuelles ou chroniques, asthme, hypertension artérielle, problèmes de poids, et bien sur le traitement rapide de toutes les dépendances (alcool, tabac, drogue, nourriture, jeu, achats ...).

Les possibilités sont nombreuses et cette liste n'est pas exhaustive...

(Extrait du site www.synergiepsy.com )


hypnose
hypnose ericksonienne

MILTON ERICKSON"Milton Erickson fut le plus grand hypnotiseur de tous les temps" - Chertok

[Extraits du livre "Hypnose : Evolution humaine, Qualité de vie, Santé " d'Olivier Lockert]


Milton Hyland Erickson (1901-1980), psychiatre et psychothérapeute américain, a personnellement souffert de diverses maladies et problèmes physiques : il était dyslexique, ne pouvait percevoir les rythmes et la hauteur des sons, il ne voyait vraiment bien que la couleur violette, qu’il adorait et utilisait beaucoup, etc... Une vie de souffrance et de combat contre la maladie a sans aucun doute participé à forger sa personnalité obstinée, inventive, et probablement -paradoxalement- à lui donner un grand sens de l’humour.

A l'âge de 17 ans, il est donc frappé par la poliomyélite ! Furieux d’avoir entendu le médecin annoncer à sa mère que son fils mourrait sans doute avant le lever du jour, il mobilise toutes ses ressources et réussi à survivre jusqu’à l’aurore… Toutefois, aux premiers rayons de soleil, il sombre dans un profond coma, trois jours et trois nuits durant, qui le laissera entièrement paralysé. Il "profitera" de cette immobilité forcée pour aiguiser un sens de l’observation déjà développé.

La légende raconte qu’un jour, alors qu’il avait été mis à reposer sur le rocking-chair habituel, face à la fenêtre, il fut pris d’une si grande envie de pouvoir revoir les travaux de la ferme familiale que son fauteuil finit par se mettre à basculer !... Surpris et sans doute plein d’espoir, il se mit à travailler sur cet effet de l’imagination qui avait bel et bien réussi à faire bouger son corps paralysé. Milton Erickson venait de redécouvrir l'activation idéomotrice de l'Hypnose de Bernheim. Un an plus tard, il était debout !
Six mois après, il partait seul en randonnée, en canoë, afin de prouver à ses parents sa Santé retrouvée.

Erickson, jeune médecin, étudie d'abord l'Hypnose classique, qui le déçoit par son manque d'adaptabilité. Il met alors en place sa propre "façon de faire", loin des inductions ritualisées et autoritaires de l'époque. Il travaille d’arrache-pied, embauchant tôt le matin, débauchant tard dans la nuit après avoir passé un moment avec sa femme... à épurer les notes de ses consultations de la journée : il veut extraire de chaque phrase, de chaque mot, l'essence active, la puissance de Changement... et purge l'inutile ! Il trouva tout de même le temps de faire huit enfants. Dans le milieu des années 1950, Milton Erickson dû prouver sa compétence éthique et scientifique devant le "Conseil de l'Ordre des Médecins" de l'époque, qui trouvait étrange sa pratique et voulait le radier !... Comme quoi... Erickson fit ses preuves et sortit victorieux de cette confrontation (comme Freud, à son époque).

A l'âge de 50 ans, la poliomyélite le frappe à nouveau, ce qui est quand même aussi un phénomène peu courant et qui a participé à sa "légende"... car il s’en guéri à nouveau ! Erickson gardera toutefois les séquelles de cette deuxième crise jusqu’à la fin de ses jours : à la fin de sa vie, il ne se levait plus que pour passer de son fauteuil roulant à son bureau, son bras droit était presque complètement invalide, son dos le faisant énormément souffrir, son corps balançait de gauche et de droite spontanément et il avait de la peine à parler, ce qui lui donnait cette voix grave et rocailleuse si particulière.

D’un naturel joueur et curieux de la vie, Erickson utilisait son corps et ses différences. Il prenait plaisir à plaisanter avec ses patients, à expérimenter avec eux de nouvelles approches. Margaret Mead, femme de Gregory Bateson, tous les deux proches amis de la famille Erickson, affirme n’avoir jamais vu Milton Erickson utiliser deux fois la même technique sur deux cas pourtant d'apparences semblables... Et il aurait vu quelques trente mille patients dans sa carrière !

Aujourd’hui la pratique de l’Hypnose Thérapeutique a considérablement évolué, avec la Nouvelle Hypnose et l'Hypnose Humaniste. On gardera de Milton H. Erickson la mémoire d’un pionnier, d’un découvreur sans qui rien n'aurait été possible, doué du caractère et de la même ténacité qu’un Fernand de Magellan de l’Esprit. Comme ce dernier, ce sont ses élèves et amis, Jay Haley, Ernest Rossi, Jeffrey Zeig et tant d’autres, qui ont fait connaître son œuvre et l’ont fait grandir… hypnose

Pour en savoir plus :

L'hypnose Ericksonienne & la Thérapie par les Mouvements Oculaires

Hypnose : Evolution humaine, Qualité de vie, Santé
Hypnose et santé, tome 1 : Retour aux sources de vie
Hypnose et Qualité de vie, tome 2
Hypnose humaniste : Voie de guérison et d'éveil
Core Gem : Voyage au coeur de la création
Core gem : Tome 2, Le Joyau Interieur

hypnose Les sites internet :

www.hypnose-humaniste.com
www.hypnose-ericksonienne.com
www.hypnose.com.fr
www.ifhe-editions.com


Hypnose /Articles et outils :


Arrêter de fumer avec l'hypnose

Stage d'auto hypnose et de programmation de projet

Le saviez-vous ?

L'Hypnose est à l'origine des pratiques visant à soigner ou aider par le biais seul de l'esprit, et ce, aussi bien avec un impact psychologique (l'esprit) que physiologique (le corps). C'est d'ailleurs le Professeur français en médecine, Hippolyte Bernheim, qui baptisa ce type d'approche "psychothérapie", en 1891.

La psychothérapie est donc originellement - d'aprés son père-fondateur - un "traitement thérapeutique par la suggestion hypnotique". Plus tard, vinrent se greffer d'autres "manières de faire" qui forment le champs des psychothérapies connues aujourd'hui.

sante

Information
Décret n° 2010-534 du 20 mai 2010 relatif à l'usage du titre de psychothérapeute NOR: SASP1011132D - Version consolidée au 01 juillet 2010 Lire le texte, cliquez-ici

Hypnose et PNL


34 enregistrements utilisant ces techniques pour provoquer des changements décisifs et positifs dans tous les domaines de votre vie. Accés au site ici


hypnose pnl