Bien Etre et Santé Globale - France


Pour votre publicité, contactez-nous.
Annuaire thérapeutes Belgique Annuaire thérapeutes Suisse


  Retour à l'accueil

Partager
Inscription
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. En savoir plus FERMER

Méthodes naturelles pour arrêter de fumer


Tabac: comment il agit dans l'organisme et les conséquences pour notre santé

1/ La nicotine

Issue de la plante de tabac, la nicotine est un alcaloide toxique employé pour ses effets psychotropes et stimulants. Cette toxicité est particulièrement élevée lorsque le fumeur inhale la fumée du tabac. Sa propriété lipophile lui permet de rentrer facilement dans les cellules de l'organisme et de passer la barrière hémato-encéphalique. Métabolisée par le système hépatique, elle possède également des propriétés insecticides, fongicides et acaricides. Introduite en France par Jean Nicot, la nicotine agit donc par inhalation, mais aussi par ingestion (tabac à chiquer) et contact à travers le derme. Cette molécule toxique va entraîner une dépendance dans l'organisme en agissant directement sur le système nerveux central (et notamment sur le système de récompense) ainsi que dans les systèmes nerveux sympathique et parasympathique Elle se dégrade en 3 ou 4 jours, mais les concentrations de plus en plus importantes de la molécule dans l'environnement (et plus particulièrement dans les eaux) et dues aux tonnes de mégots délavés par la pluie, jetés à l'eau ou au caniveau, la rende désormais écotoxique Elle est évacuée par l'organisme à travers de la bile, de la sueur, de l'urine et de la salive. Les études montrent que c'est cette molécule de nicotine qui participe en grande partie à la dépendance du fumeur au tabac, en se fixant dans les récepteurs nicotiniques de l'organisme. A forte dose, elle provoquera irritations et sensations de brûlure dans la bouche et la gorge, et augmentera la sécrétion de salive. En outre elle donnera des nausées, des vomissements, ainsi que douleurs abdominales, diarrhée et étourdissements. A haute dose elle entraîne des tremblements, les muqueuses et la peau peuvent devenir cyanosés, mais aussi des pertes de conscience et des évanouissments pouvant aller jusqu'au stade de coma. Au final, elle peut provoquer la mort par paralysie des muscles respiratoires. Elle participe dans l'apparition des maladies cardiovasculaires, respiratoires ou digestives. Associée aux substances nocives contenues dans le tabac, son pouvoir de toxicité est démultiplié en générant des radicaux libres.

2/ Les effets de la nicotine sur l'organisme

Agissant sur le système nerveux central la nicotine va être un stimulant qui va augmenter le rythme cardiaque entraînant la libération de l'adrénaline (rétrécit les vaisseaux sanguins) et d'une hormone antidiurétique (hormone qui inhibe la production d'urine) avec lesquelles elle va rentrer en synergie. Modifiant le métabolisme elle va augmenter l'élimination des lipides et faciliter une perte de poids. C'est lorsque le métabolisme se remettra en place lors de l'arrêt du tabac, qu'il faudra veiller à son alimentation et hygiène physique afin de ne pas reprendre de poids et de graisse. La nicotine stimule également le système digestif et peut provoquer selles liquides, nausées et vomissements intempestifs Elle est considérée comme un promoteur de cancer c'est à dire que sa composition moléculaire facilite la croissance d'une cellule déjà altérée.

3/ Nicotine et psychisme

La nicotine agit sur l'activité de plusieurs zones du cerveau et plus particulièrement dans le cortex frontal et dans celui du système de la vision. Libérant la dopamine et la noradrénaline (donnant une sensation de satiété et favorisant l'excitation et le réveil) , cette dernière va engendrer une sensation de bien-être et activer le système de récompense qui fera le lien entre nicotine et bien être via la dopamine. Ayant des effets sur l'acuité mentale, sur l'amélioration de la mémoire et réduisant stress et angoisse, notre système de récompense associera la nicotine à toutes ses sensations favorisant ainsi la dépendance. Le système de récompense soutiendra autant les choses bonnes ou vitales pour nous (reproduction sexuelle, apport de nourriture) que les choses mauvaises pour l'organsime (alcool, drogues, tabac..) Au fur et à mesure, les récepteurs nicotiniques sur-sollicités vont être de moins en moins sensibles et demanderont plus de nicotine pour être efficaces c'est à dire fournir de la dopamine et un sentiment de bien être Lors du sevrage nicotinique on verra alors apparaître de l'agressivité, du stress et de l'anxiété, de la frustration, ainsi que des difficultés à se concentrer et des troubles du sommeil En usage médical, la nicotine est utilisée dans le cadre du sevrage tabagique dans des traitements de substitution. On la trouvera sous forme de patches transdermiques à coller directement sur la peau, sous forme de chewing gum et depuis quelques années sous forme de liquide pour les cigarettes électroniques Quelque soit la méthode que vous utilisez pour arrêter de fumer (patchs, gommes, e-cigarette, aimants, hypnose, magnétisme, auriculothérapie...), aidez vous de méthodes et de plantes naturelles comme celles recensées ci dessous

6 méthodes douces pour arrêter de fumer ou vous soutenir dans l'arrêt du tabac

A la base dites vous quand meme que votre principal atout sera votre motivation extrême pour arrêter le tabac Pour arrêter de fumer, la meilleure résolution est de garder une volonté de fer En plus des méthodes naturelles ci dessous qui complètent aussi une aide médicale au sevrage (patch, gommes..), n'hésitez pas à prendre en compte tout ce qui pourrait vous freiner dans votre décision et altérer votre volonté farouche d'arrêter de fumer. par exemple si vous manquez de confiance en vous, n'hésitez pas à changer votre image, optez pour une nouvelle coupe de cheveux, faîtes quelques achats pour changer de look. Il est aussi important de vous fixer des objectifs atteignables dans tous les domaines pour fixer en vous la sensation du succès et activer votre système de récompense pour des motifs plus sains et plus bénéfiques pour vous. Le sport et les activités physiques seront les bienvenus également dans votre quotidien, faites des exercices de relaxation pour détendre et faire du bien à votre corps et évacuer le stress de la journée en fabriquant naturellement de la dopamine.

1/ L'auriculothérapie

L'auriculothérapie technique s'inspire largement des principes de l'acupuncture mais se concentre uniquement sur les réseaux d'énergies des oreilles où vont être introduites de petites aiguilles destinées à modifier, couper ou stimuler certains points d'énergies. Les aiguilles devront rester en place 1 à 2 semaines selon les cas. L'auriculothérapie vous aidera également pour tous les troubles comme - les douleurs, aiguës ou chroniques, traumatiques, rhumatismales ou névralgiques, - les souffrances physiques ou mentales - le stress et toutes les maladies liées au stress, - les troubles fonctionnels, les intoxications (tabagisme), les états allergiques

2/ La luxopuncture pour stopper la cigarette

La Luxopuncture vient de lux, la lumière est une thérapie réflexe, tout comme l''acupuncture ou acupression, la digitopuncture ou digitopression et le shiatsu. Ici, pas d'aiguilles ni de laser, mais de légères pressions en douceur sur les points réflexes du corps et ceci avec l'aide d'un faisceau infrarouge. La luxopuncture va permettre de rééquilibrer l'organisme au niveau physique et psychique de façon indolore et sans risque de lésion ou encore d'infection. La luxopuncture vous aidera également pour traiter:

3/ Le kudzu aide à diminuer la dépendance au tabac

Le kudzu est utilisé pour diminuer la dépendance au tabac ou à l'alcool en retrouvant une sensation de bien-être général. Les propriétés du kudzu sont relaxantes, anti stress et apaisantes grâce à la teneur de la plante (ou vigne de kudzu) en isoflavones et en particulier celle de puéranine, laquelleva favoriser la diminution des sensations d'accoutumance. Le kudzu est contre indiqué pour les femmes ayants des antécédents familiaux ou personnel de cas de cancers du sein, ( pas plus de 1 mg de puérarine / kg poids corporel/jour) consultation du médecin avant la prise de tous compléments alimentaires obligatoire, pensez y.

4/ L'avoine pour le sevrage tabagique

Originaire d'asie, l'avoine est une céréale fort connu mais pas pour ses effets bénéfiques dans l'arrêt du tabac Anti oxydante, l'avoine est très bonne pour la peau, elle traite l'acné, les démangeaisons, les inflammations cutanées, ainsi que les douleurs névralgiques et la réduction du mauvais cholestérol. Elle peut aussi être administrée pour diminuer les troubles du sommeil et les insomnies. Utilisez de la teinture mère d'avoine qui facilitera la désaccoutumance au tabac en diminuant l'envie de fumer. En effet, l'Avoine contient de la gramine en bonne quantité, qui est un alcaloïde dont la structure moléculaire ressemble à la dopamine et à la sérotonine. Comme nous l'avons vu plus haut, ces deux neuromédiateurs ont un rôle important dans la stimulation du système de récompense et donc dans la consommation de cigarettes.

5/ Le plantain pour diminuer le tabac

Le plantain se trouve partout en France et participe à lutter contre les affections respiratoires . Le plantain est une aide précieuse pour les personnes essayant d'arrêter de fumer... car sa particularité est de créer une sensation de dégoût du tabac. On le trouve dans la nature mais il existe également sous forme de compléments alimentaires.

6/ La valériane contre l'envie de cigarette

La valériane est une plante facile à reconnaitre de par son odeur très particulière. Elle améliore la qualité du sommeil, lutte contre les troubles de l'humeur, et est souvent utilisée dans le sevrage du tabac. On utilise des gélules aux extraits secs de racines de valériane qui vont donner un bien mauvais goût à la cigarette, un peu comme le plantain. On la trouve partout sous forme de plante séchée, d'infusion ou de gélules.
Sources :

Tabac info-service - Quand on sait c'est plus facile d'arrêter

Vous voulez arrêter de fumer ? L'Assurance Maladie vous accompagne : elle rembourse, sur prescription, les traitements par substituts nicotiniques.

Vitaemed, Effets du tabac " Quelles méthodes pour arrêter définitivement la cigarette ?

Les risques du tabagisme

Sources
  • Haute Autorité de santé (HAS). Arrêt de la consommation de tabac : du dépistage individuel au maintien de l’abstinence en premier recours. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 3 juin 2016]
  • Haute Autorité de santé (HAS). Arrêter de fumer et ne pas rechuter : la recommandation 2014 de la HAS. Site internet : HAS. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2014 [consulté le 3 juin 2016]
  • Institut national du cancer (INCa). Tabac. Site internet : INCa. Boulogne Billancourt (France) ; 2015 [consulté le 6 juin 2016]
  • Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes). Le tabac en France : nouvelles données du Baromètre santé Inpes 2014. Site internet : Inpes. Saint-Denis La Plaine (France) ; 2015 [consulté le 6 juin 2016]
  • Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Conduites addictives chez les adolescents-Une expertise collective de l'Inserm. Site internet : Inserm. Paris ; 2014 [consulté le 3 juin 2016].