Bien Etre et Santé Globale - France

Facebook
Annuaire thérapeutes Belgique      Annuaire thérapeutes suisses      Annuaire thérapeutes Quebec


Zoom thérapies


Le point sur la prise en charge des médecines douces.

 
Le point sur la prise en charge des médecines douces.
 

Qu'on les appellent médecines douces, médecines alternatives ou médecine non conventionnelles ou non traditionnelles, les soins alternatifs sont souvent par nature des soins plutôt préventifs et malheureusement malgré leur utilité indéniable, ne sont pas ou peu remboursées par l'assurance maladie.

Les médecines douces restent encore mal reconnues par le régime de la sécurité sociale

Depuis une vingtaine d'années maintenant, les Français se tournent de plus en plus vers ces thérapies et soins dits alternatifs ou naturels.
Il demeure cependant une difficulté pour estimer cette progression car les données statistiques sur le sujet manquent. Elles sont en effet par nature, hors circuit des remboursements de frais médicaux habituels comptabilisés habituellement par la sécurité sociale. On constate malheureusement que l'assurance maladie ne rembourse pratiquement aucune des disciplines douces et naturelles que nous somme pourtant de plus en plus nombreux à utiliser et à intégrer au quotidien dans notre mode de vie.

Le remboursement d'une consultation en médecine douce dépendra essentiellement de ce que le praticien est médecin conventionné ou pas. Si le médecin est conventionné, le remboursement de la séance de médecine douce sera calculé sur la base d'un tarif classique de la médecine généraliste. A contrario, si le médecin n'est pas conventionné ou que le praticien de santé naturelle n'est pas médecin, ni la séances ni la prescription de traitement associée ne seront pris en charge et donc remboursé par le régime général d'assurance maladie.

Pour savoir si vous allez être remboursé ou pas d'une consultation en médecine douce, demandez au praticien que vous avez choisi si il est bien conventionné ou pas par la sécurité sociale.

Quelle prise en charge des médecines alternatives?

L'acupuncture, l'homéopathie, l'ostéopathie et la mésothérapie sont prises en charge par la Sécurité sociale. La chiropraxie n'est pas officiellement reconnue par l'Assurance Maladie.

A l'inverse, des pratiques de santé naturelle très efficaces et très répandues comme la chiropraxie, n'est toujours pas remboursées, alors que leur utilité et efficacité au niveau préventif sont avérées et reconnues. Quelles soient reconnues  à travers les témoignages d'utilisateurs ou à travers les résultats de nombreuses études sérieuses suivies et encouragées dans le monde entier et plus particulièrement aux Etats Unis et dans bon nombre de pays du Nord de l'Europe comme la Norvège, le Danemark, l'Allemagne ou les Pays Bas (qui ont une politique de remboursement des médecines douces beaucoup plus avantageuses que dans les pays plutôt latin comme la France, l'Italie ou l'Espagne), les médecines douces rentrent cependant  petit à petit dans les mœurs Françaises, lassées des traitements chimiques allopathiques provoquant des effets secondaires plus terribles encore que la pathologie de départ.

Il est à noter que si un médecin conventionné prescrit un traitement homéopathique, ce dernier pourra être pris en charge en totalité par le régime général d'assurance maladie Dans le cas courant de l'ostéopathie, les conditions de remboursement sont différentes selon les actes pratiqués par l'ostéopathe ou le médecin ostéopathe. En effets quelques manipulations particulières seront remboursées alors que d'autres ne le seront pas. Il est absolument nécessaire de se renseigner au préalable auprès de son praticien ostéopathe afin de savoir à l'avance ce qui va être ou non remboursé et s'éviter ainsi les mauvaises surprises. Toutes les autres pratiques de santé naturelles ou alternatives comme la naturopathie, la sophrologie, l'aromathérapie ou la luminothérapie par exemple ne sont pas remboursées mais de plus en plus d'assurances santé et de mutuelles proposent des prises en charge réellement intéressantes à leurs affiliés.

Où en est-on du remboursement des médecines douces et des produits de santé naturelle?

On trouve depuis une dizaines d'années des mutuelles spécialisées dans le remboursement des prestations de santé naturelle et des pratiques de médecines douces.

La plupart des mutuelles proposent aujourd'hui des systèmes de forfaits pour un nombre déterminé de consultations dans l'année et on bien compris l'intérêt de rembourser moins de prestations allopathiques classiques (consultations chez le médecin, traitements médicamenteux...) . En effet, leurs clients en ont généralement moins besoin grâce à la pratique d'un bon  comportement alimentaire et une meilleure hygiène de vie générale, ainsi que par grâce aux traitements préventifs naturels prescrits par  leurs praticiens en santé naturelle.

Pour trouver la meilleure mutuelle et les meilleures garanties de remboursement des médecines douces, il est primordial de pouvoir comparer les mutuelles entre elles car elles sont pléthore sur le marché.

Un courtier en assurance santé qui maîtrise  parfaitement les nombreuses propositions  de prise en charge des mutuelles ou la consultation de comparateurs de mutuelles permettant de mettre en concurrence les assurances santé pourront vous être d'une aide très précieuse pour faire votre choix.
Dans tous les cas, avant de prendre une décision qui vous engage généralement pour 1 an minimum, n'hésitez pas à faire faire des devis et à bien vous renseigner auprès de votre cabinet ou praticien en santé naturelle et médecines douces habituel. Vous trouverez notamment de précieuses informations et un comparatif de 1000 mutuelles sur LeComparateurAssurance.com

Auteur : B.S.C www.bio-sante.fr