Bien Etre et Santé Globale - France

Facebook
Annuaire thérapeutes Belgique      Annuaire thérapeutes suisses


Zoom thérapies


Cannabis thérapeutique : bientôt vers l'autorisation en France ?


Quelques réponses à vos questions les plus courantes sur le sujet pour vous aider à y voir plus clair :

  • Pour quel type de malades et pour quelles catégories de maladies pourrait on en bénéficier ?
  • Le prendre par quel moyen ?
  • Y a-t-il des risques d'addiction ou effets secondaires indésirables ?
  • ...
Zoom sur le cannabis thérapeutique à usage médicinal.

Essentiellement étudié et confirmé dans son rôle pour soulager des malades souffrant de scléroses en plaques, l'utilisation officielle de cannabis thérapeutique dans ce cadre, vient d'obtenir un avis très positif des experts de l'ANSM, l'agence nationale de sécurité du médicament.

1. Qu'entend-t-on par cannabis thérapeutique, appelé aussi cannabis médical ou cannabis médicinal ?


cannabis autorisé Depuis des siècles en Chine, en Inde et au Moyen-Orient, les soigneurs, les medecine-man, les sorciers et autres chamanes traditionnels utilisent le cannabis pour ses propriétés antalgiques, antispasmodiques, et anti-inflammatoires.

Le cannabis thérapeutique doit ses bienfaits pour la santé à ses molécules appelées cannabinoïdes, l'une utilisée en thérapeutique, le cannabidiol (CBD) pour ses effets relaxants du et l'autre le tétrahydrocannabinol (THC) un agent psychoactif qui modifie la perception cérébrale connu plus pour son usage récréatif que pour ses applications médicales ou thérapeutiques .

En France, en vingt ans, à peine quelques centaines de patients triés sur le volet, ont bénéficié de traitements à base de THC synthétique (dronabinol) (Marinol), mais sa prescription est très stricte et doit avoir une ATU (autorisation temporaire d’utilisation), qui plus est , nominative. Procédure très restrictive, et qui ne peut pas être ou ne veux pas être visiblement généralisée malgré ses effets positifs.
On trouve également du THC dans le Sativex . Ce spray a obtenu son autorisation de mise sur le marche en 2014. Il est destiné à soulager des patients touchés par la sclérose en plaques, mais cependant, n'est pas encore commercialisé.

On utilise par contre le CBD, pour diminuer les convulsions, faire baisser l’anxiété diminuer et faire disparaître les nausées etc..

2. Le cannabis thérapeutique appliqué pour quelles affections?

chamaneLe cannabis médical permet de diminuer la douleur des patients qui ne partent pas avec les anti douleurs allopathiques traditionnels.
On prescrit le cannabis médicinal pour les cas de sclérose en plaques (contractions musculaires réflexes), les algies faciales, l'anxiété chronique et les troubles du sommeil, l'anorexie mentale, les nausées et vomissements souvent associés aux périodes de chimiothérapies...

Il semblerait également que le cannabis thérapeutique ait des propriétés intéressantes dans le traitement des maladies neurodégénératives comme la maladie d'Alzheimer la maladie de Parkinson.
Des études à ce propos sont toujours en cours et devraient nous éclairer un peu plus prochainement.

On estime à plus d'un million, le nombre de patients qui devraient pouvoir bénéficier d'un traitement à base de cannabis thérapeutique.

3. Le cannabis thérapeutique serait prescrit sous quelle forme ?

cannabis en piluleBien sur, exit la voie du joint nocif pour les poumons et pour le reste, qui en plus ne restitue par cette voie, que quelques uns de ses potentiels (le relaxant pour la plupart du temps)

On peut compenser avec les systèmes modernes de vaporisateurs, ces appareils permettant de mieux maîtriser les doses en perdant le moins possible de substances actives tout en évitant les désagréments du tabagisme et de la fumée. Toutes les possibilités d'administration plus saines sont étudiées : en spray, en inhalation, en gélules, en suppositoires, en gouttes sublinguales, en huiles ou encore sous forme de patchs.

4. Les risques potentiels liés à l’usage du cannabis thérapeutique

Substance plutôt sédative et relaxante comme lexomil, xanax, vallium, tranxène etc, il y a des risques liés et mentionnés sur les notices: baisse de la vigilance et des réflexes au volant dans le cadre de la sécurité routière, risques cardiaques, cas avérés de réactions de décompensation comme les bouffées délirantes plus ou moins aigus (paranoïa, schyzophrénie) et la déstructuration de la pensée. Surtout sur les sujets à profils psychotiques.
Il est donc nécessaire que soit mis en place un encadrement précis, un protocole avec des contre-indications, une uniformisation des produits de cannabis thérapeutiques et un suivi médical par le généraliste ainsi qu'un psychologue, psychiatre ou un addictologue.

D'après un rapport européen, il semblerait que les études et statistiques montrent que les effets indésirables ou secondaires graves soient peu fréquents.

Cela devient pertinent quand on sait que le cannabis thérapeutique a moins, voire pas du tout d'effets secondaires, si on le compare aux prescriptions de morphine qui finit par rendre dépendant, aux médicaments à la codéine et à tous les médicaments contenant de l'opium ou un de ses dérivés, ce qui entraîne constipations, dépendance, nausées, maux de têtes et autres effets secondaires indésirables qui sont souvent mal tolérés par les patients.

Pour le moment, contrairement à nos amis belges, Suisses et Québécois, il y a peu de chance que le cannabis thérapeutique rentre facilement dans les mœurs françaises et qu'il soit prescrit en première intention, et encore moins en prévention.
Comme habituellement en France il faudra attendre 30 ans pour le prescrire avant que toute la panoplie d'antidouleurs et opiacés bien chimiques aient échoué à calmer la douleur du patient.

5. La France va t elle se décider enfin à autoriser le cannabis thérapeutique ?

Des études et des projets de lois, d'autorisation et de normalisation du marché sont en cours dans les chambres depuis des mois,voire des années.

Il semblerait qu'après avoir reconnu l’intérêt de l’autorisation du cannabis thérapeutique et mis en avant quelques préconisations thérapeutiques (sclérose en plaques, épilepsie sévère, nausées liées aux soins en cancérologie, fin de vie et soins palliatifs) nous ayons faits des avancées notables sur le sujet des remèdes naturels pour fin 2019-2020
Les modalités restant à évoquer étant les différentes possibilités et habilitations de prescription et de délivrance dans les pharmacie, jusqu'à son éventuel remboursement par la sécurité sociale.

CBD - Le Cannabis thérapeutique, une plante aux mille facettes


Live avec Anne-marie qui nous livrera les secrets du CBD. (vidéo 1heure)

Lien pour renseignements produits de qualité supérieure : https://kannaway.com/eu/4847072

PRESENTATION DU COLLECTIF " AGIR ENSEMBLE "