Bien Etre et Santé Globale - France

Facebook
Annuaire thérapeutes Belgique      Annuaire thérapeutes suisses      Annuaire thérapeutes Quebec


Zoom thérapies


Comment diminuer les tremblements des patients atteints de la maladie de Parkinson ?

Un des principaux symptômes de la maladie de Parkinson, le plus connu du grand public, est le tremblement des mains. Celui-ci survient généralement au repos, quand le membre concerné ne participe à aucun effort ou aucun mouvement. Par contre, dès que le patient entreprend un mouvement, les tremblements cessent. Il arrive que les tremblements ne se manifestent qu’après plusieurs années d’évolution de la maladie.
Le plus souvent les tremblements ne s'observent que sur un seul côté : soit à gauche, soit à droite, généralement dans les membres supérieurs : la main ou le poignet, parfois même un seul doigt. Parfois, il peut aussi commencer par un pied.

Généralement, le tremblement est assez lent, régulier et d'amplitude limitée, et disparaît avec l'endormissement, pour réapparaître au réveil.

Certains traitements peuvent diminuer faiblement ce problème, mais leur efficacité est souvent limitée.

Certaines sociétés se sont penchées sur le problème afin d'améliorer le confort des patients :

La première fut une société rachetée en 2014 par le géant Google, qui avait conçu une cuillère anti-tremblements pour permettre aux personnes souffrant de la maladie de Parkinson de manger seules, sans renverser leur soupe. Cette belle invention est toujours disponible par internet, au tarif d'environ 300 $, + 30 $ de frais d'envoi vers l’Europe, un prix qui reste un peu élevé pour une utilisation somme toute un peu limitée.

La deuxième est aussi une "grosse pointure" : c'est la société Microsoft elle-même qui en 2017 a créé la "Emma Watch", une espèce de bracelet-montre pour diminuer les tremblements de Parkinson, en envoyant au cerveau des vibrations qui le distraient, afin de réduire les signaux supplémentaires qui provoquent des tremblements musculaires. La Emma Watcha été présentée par Microsft à la Build 2017, mais les ventes de montres connectées restent un produit de niche. Pour la petite histoire, cette montre a été créée pour aider la designeuse Emma Lawton de chez Microweft, qui était atteinte de la maladie de Parkinson. Ce bracelet est connecté à une tablette et une application qui permet de contrôler la vitesse de vibration.
La troisième vient d'un groupe d'étudiants de l’Imperial College School of London au Royaume-Uni, qui ont conçu un gant qui diminue les tremblements chez les malades de Parkinson. Il est surmonté d'un petit gyroscope qui se charge d’analyser les mouvements et parvient à stabiliser les mouvements incontrôlés de la main. Hélas, le petit moteur du petit gyroscope émet un bruit qui dérange encore de nombreuses personnes. Son lancement était prévu en 2016, mais n'a pas été confirmé. Son prix était prévu entre 600 et 800 euros.

La quatrième est une petite société belgo-brésilienne qui a mis au point un bracelet antistatique contre les tremblements. Sont prix est environ quatre fois moins cher que ses concurrents, et diminue fortement les tremblements des mains dus à la maladie de Parkinson dans la vie quotidienne, afin d'aider le patient à écrire, dessiner, s’alimenter, ou à réaliser tout mouvement de la vie privée ou professionnelle.

Notre test de ces 4 gadgets : le meilleur est le dernier, qui est 4x moins cher que ses concurrents.